Poignées carbone: un peu de clarté

fario--RG10-by-Mickael

A propos des poignées en carbone... et si on remettait les pendules à l'heure?

 J'ai été l'un des premiers à développer et utiliser le carbone pour mes poignées il y a déjà pas mal d'années.  Après l'étonnement initial du public, les tests en atelier, les nombreuses sessions de pêche et d'innombrables cannes montées avec celles-ci, je suis toujours surpris d'entendre et de lire des inepties en parcourant les forums spécialisés: taggées de "poignées marketing", "recouvertes d'imitation de carbone", "aucune sensation supplémentaire", "c'est du pipo", etc. 

De plus, bien qu'en comprenant que nous évoluons dans un marché fort (trop?) conservateur, je suis toujours très surpris de constater que:

  • peu de compétiteurs n'ont encore réellement testé celles-ci afin de comprendre et tirer profit de leurs avantages
  • idem pour les afficionados de la nymphe (et aussi de la sèche!)
  • la majorité de ceux qui en parlent le plus négativement n'ont rarement, voire jamais, passé une heure de pêche avec

Je ne vais pas me faire que des amis avec ces quelques lignes et là n'est pas le but de cet article. Il est vrai que lorsqu'on parle de sensations, on part dans l'intangible: on ne les voit pas, on ne les mesure pas, on peut juste les décrire et à chacun sa façon de sentir et de ressentir les choses. Malgré tout, au fil des années et aux retours de nombreux pêcheurs de tous niveaux, je peux vous dire que ces poignées sont tout simplement formidables.  

Donc, afin de remettre les pendules à l'heure, j'ai demandé à plusieurs membres de mon ProStaff de nous éclaircir sur ce sujet en partageant avec vous leurs expériences basées sur plusieures années de pêche, que ce soit en guidage, en compétition ou tout simplement en vivant notre passion commune. 

Pascal Martin (PM) guide de pêche et compétiteur, JF HundsBuckler (JFH) guide de pêche, Mickael Andrieu (MA) guide de pêche, Cédric Maurel (CM) compétiteur, Corentin Fumas (CF) compétiteur et moi-même partageons avec vous notre ressentis et expériences: 


Point 1: les poignées sont en carbone véritable et ne sont pas fragiles

J'utilise de la tresse 100% carbone et celle-ci est posée sous vide sur des mousses de différentes densités. 

La tresse de carbone peut aussi être mélangée à de la fibre de verre colorée ou être recouverte de peau de serpents  pour un effet visuel sans perte de résonnance. 

Le carbone tressé est très solide et une fois imprégné d'epoxy, il rend la poignée quasiment incassable. 

carbontresse

Point 2: Ergonomie, prise en main et problèmes potentiels de glisse 

Une des premières questions que les gens me posent à la vue des poignées carbone est: "Est-ce que cela glisse en condition de pêche, avec les mains mouillées, avec du mucus de poisson, etc. ?"

PM: aucun problème de glisse même en conditions mouillées, très bonne ergonomie

MA: la poignée offre un très bon grip, aucune sensation de glisse même avec les mains mouillées. La prise en main est très agréable et douce. Même lors d'une activité intensive au lancé aucun risque d'ampoules ou de brûlures sur les mains

CM: Sa forme permet une prise en main parfaite. Aucune glisse ressentie en plusieurs années d’utilisation

CF: très agréable au toucher, la poignée carbone procure beaucoup de sensation en action de pêche surtout lors des dérives en nymphe. Aucune glisse même lors des combats.


Point 3: Au casting 

Dès mes premiers essais, où j'ai monté deux blanks identiques, l'un avec une poignée liège et l'autre avec une poignée carbone, j'ai constaté que les poignées carbone modifiaient l'action d'une canne.

PM: la poignée carbone étant plus rigide, elle donne plus de  réactivité et de vitesse sur le talon de la canne pour des lancer plus précis et une mise en action de la canne plus rapide

JFH: par rapport à une poignée standard, la poignée carbone apporte un certain gain de poids et plus de rigidité, ce qui procure une meilleure réactivité et un gain de vitesse d'exécution.. 

MA: la poignée accélère l'action de la canne de part sa rigidité. Le ressenti du chargement de la canne par la soie se ressent dans la main. La précision des lancers est remarquable et grâce au ressenti dans la main on peut doser les lancers. 

CM: La poignée carbone apporte un gain de poids ce qui permet de pouvoir lancer en faisant moins d’efforts. Elle permet également de mieux ressentir l’énergie créée par le blank et la soie, et donc d’améliorer la qualité de ses lancers

CF: très réactif, elle s’adapte aussi bien pour des pêches rapides que pour des pêche légères à longues distances


Point 4: Détection de touches et ferrage

Les poignées classiques sont constituées de liège, celui-ci est un matériau isolant de premier choix, il aura donc tâche à nous isoler des vibrations, ovalisation, etc. du blank. A l'opposé, le carbone est très conducteur et retransmet la résonnance du blank dans la main de façon significative. Un sérieux avantage en condition de pêche:

PM: la résonnance du blank jusqu'à la poignée donne un ressenti de touche bien à l'avance d'une poignée liège classique, ce qui permet d'anticiper les ferrages et de mieux piquer les poissons.

JFH: la transmission de la résonance, des vibrations est accrue et est plus directe, et par conséquent cette meilleure sensibilité optimise la détection des touches pour les pêches dites  "tendues"... Par ailleurs, cela permet également de mieux gérer les oscillations horizontales lors de certaines animations (combo) en sèche ou nymphes légères ... 

MA: la sensibilité de la poignée est redoutable pour la pêche en nymphe c'est l'osmose entre la progressivité du blank et de la sensibilité de la poignée qui permet des combats et ferrages efficaces  

CM: les vibrations reçues par le blank sont répercutées dans la poignée carbone. Cela permet de détecter les touches les plus subtiles et de ferrer plus rapidement. 

CF:  on ressent vraiment la nymphe sur les cailloux.. chaque petite tape résonne jusque dans la poignée de ce fait même les touches les plus discrètes sont détectées. Les ferrage peuvent être très rapides.


4: Au combat

Personnellement, les poignées carbone m'ont toujours donné plus de facilité au combat et un plaisir inégalé au niveau sensations.

PM: les sensations sont démultipliées grâce à la raisonnance du carbone, le point d'appui plus rigide sur le talon de la canne donne une sensation d'être en direct sur le poisson.

 JFH: la poignée carbone offre un grip innovant et d'excellentes sensations

MA: pendant le combat on ressent les déplacements et coups de nez des poissons, il est facile d'anticiper leurs trajectoires pour mieux les combattre et moins décrocher.

CM: la poignée carbone absorbe et retransmet dans la main du pêcheur toutes les « tirées » du poisson. Cela permet d’exploiter toutes les qualités du blank et de prendre beaucoup plus de plaisir pendant le combat.

CF: on l’impression d’être en contact direct avec poisson.. des sensations très plaisantes tout en gardant l’avantage durant le combat..


Conclusion: Voilà les gars! un peu plus de clarté sur nos poignées carbone et ce basé sur de nombreuses années en conditions de pêche diverses. 

Pas encore convaincu? vous pouvez sans autres contacter les membres de mon ProStaff pour leurs demander leurs avis en live ou alors prendre rendez-vous avec eux pour tester une de mes canne au bord de l'eau et vous rendre compte par vous-même des avantages que mes poignées carbone apportent à notre passion: précision, sensibilité et efficacité. 

Ne serait-ce pas là tout ce que l'on recherche dans une canne? 

Pascal-Martin-fario-ProStaff-ID

Ce site utilise des cookies. Les cookies nous aident à améliorer votre expérience sur notre site. En continuant à utiliser notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies tel que défini dans notre Politique de cookies

Plus d'info ici.

J'accepte