Test report River Gem 8'6 #3/4

YRwithfarioonRC863

River Cast 8’6 #3/4 ou le prolongement de nos doigts par Yannick Rivière

Cela fait déjà 4 ans que je travaille avec Eddy sur des projets de cannes très typées compétition et à chaque fois il me surprend par la qualité du montage et de ce qu’il arrive à faire avec un blank. Les cannes ne sont plus les mêmes, elles ne résonnent plus de la même manière. On est sur de la haute couture….

Aussi , lorsque Eddy me parle de son blank River Cast 8’6 pieds soie 3/4 et qu’il m’en vente les mérites avec autant de ferveur, j’y accorde une oreille très attentive et demande à tester.

Il m’envoie donc une canne montée et là…c’est le choc!!!

Après plus de 30 ans à tripoter des cannes de tous les côtés je pense que c’est le meilleur blank dans cette dimension et cette puissance que j’ai eu entre les mains. Je demande donc à Eddy de modifier encore le montage pour en faire une canne tout terrain.

Je m’explique:

Une canne de ce niveau doit toujours être dans le coffre de la voiture ou dans un sac à dos prête à faire feu. Comme j’habite en bord de mer, je me dis qu’elle doit aussi servir pour une utilisation en milieu salé. La différence entre un loup de 40 et une truite de 40 n’est pas grande et pêcher en torrent de montagne ou dans les chenaux du littoral n’est pas très éloigné. Il réalise alors une River Cast de couleur blanche (pour le fun) avec des éléments mixtes FW/SW.

Pour tester la bête en mer, ma première sortie s’est déroulée dans la rade de Toulon. Avec un ami, nous avons suivi les chasses de maquereaux et pélamides (bonite rayée) durant 2 jours. Si la canne contre les maquereaux Espagnol de belle taille est sans failles, c’est sur les pélamides que j’ai eu l’occasion de la pousser dans ses derniers retranchements.

En effet, sur une attaque d’une pélamide de plus de 3 KG, la canne au ferrage s’est littéralement couchée sur le poisson. Il faut dire que ces «pélas » sont de véritables boules de muscles sur-vitaminées. Les pêcher avec un matériel aussi léger est pure folie mais c’est indispensable lorsqu’on veut vraiment éprouver le matériel.

Je pensais la combat perdu, mais finalement, après plusieurs rushs terribles, le poisson est arrivé à l’épuisette. Même en dessus de ses capacités cette canne avait gagné son combat.

YRwithdoradeonRC863

En rivière, ce modèle permet de garder beaucoup de plaisir sur des petits poissons mais, grâce à sa réserve de puissance, elle permet de batailler de grosses mémères, qui , vous l’avez compris, sont à poids égal moins combatives qu’un poisson marin…qui peut le plus, peut le moins!

En termes de technique, avec une inter de 3/4 il est facile de sortir 30m de soie avec de petits steamers. Avec une DT dans les mêmes numéros, si on dit que la canne doit être le prolongement de notre bras, celle-ci devient le prolongement de nos doigts. L’impression de déposer du bout du doigt la mouche à l’endroit où nous l’avions imaginé n’a jamais été aussi vrai qu’avec ce fleuret.

Poser courbe à droite, à gauche, poser rasant, décalé ou parachute et même svirgulato ou Hangulato, tout est possible avec cet outil de grande précision.

YRwithombreonRC863
YRstreamerSWonRC863

Ce site utilise des cookies. Les cookies nous aident à améliorer votre expérience sur notre site. En continuant à utiliser notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies tel que défini dans notre Politique de cookies

Plus d'info ici.

J'accepte